Quels seront les prénoms à la mode en 2018 ?

VIBRATION
Crédit: pixabay.com

18 octobre 2017 à 10h41 par Diane Thibaudier

Serez-vous originaux dans les maternités l'an prochain ? L'Officiel des prénoms sort demain en librairie. Il recense les prénoms qui seront le plus donnés en 2018.

Et depuis quelques années, ça ne change pas vraiment : ce sont les prénoms courts qui ont la cote ! En tout cas, ce seront eux qui devraient être plébiscités par les parents en 2018, selon l’Officiel des prénoms qui sort ce jeudi 19 octobre en librairie. Chaque année, ce livre spécialisé donne des idées à tous les futurs parents en mal d’inspiration et nous livre le palmarès des prénoms les plus à la mode.

La Bible comme inspiration ?

En 2018 donc, les prénoms courts auront le vent en poupe, deux syllabes au maximum. Chez les filles, les maternités devraient déborder de Louise, Emma et Jade. 5000 petites filles devraient être baptisées Louise l’année prochaine. Chez les garçons, les Gabriel, Raphaël et Jules seront les plus nombreux. Pas de grand changement donc par rapport aux années précédentes. L’an dernier, Louise était déjà en tête chez les petites filles et Gabriel aussi du côté des petits garçons. Les prénoms rétro dominent toujours le classement.

Mohammed dans le Top 20

Dans la liste des prénoms qui seront les plus donnés l’année prochaine, on retrouve également Alice, Léa, Lina, Mila, Manon et Inès pour les filles. Pour les garçons, les prénoms bibliques ont décidément la cote, puisque Adam arrive en sixième position du classement juste derrière Léo et Lucas. Des petits nouveaux font aussi leur entrée dans le Top 20… c’est le cas par exemple de Aaron.

Autre prénom parmi les plus donnés en France depuis le début des années 2000 : Mohammed. Environ 2500 petits garçons seront prénommés ainsi l’année prochaine selon l’Officiel des prénoms toujours. Et ce n’est pas étonnant, puisque le premier garçon d’une fratrie est souvent appelé Mohammed dans les familles musulmanes, c’est en tout cas une tradition courante.

Quoi qu’il en soit, certains prénoms ont totalement disparu des maternités ces dernières années. Et ils ne réapparaitront pas l'année prochaine. C’est le cas de tous ceux qui étaient très à la mode il y a 50 ans et qui sont donc très portés aujourd’hui en France : Nathalie, Valérie et Isabelle pour les femmes, Christophe, Philippe et Laurent pour les hommes.