Régionales en Bourgogne-Franche-Comté : la présidente sortante (PS) Marie-Guite Dufay l'emporte

VIBRATION
48 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche.
Crédit: Rédaction / Alicia Méchin

27 juin 2021 à 16h37 par Diane Charbonnel

La présidente sortante Marie-Guite Dufay l'emporte largement en Bourgogne-Franche-Comté lors de ce second tour des élections régionales avec 42,5% des voix. La candidate PS s'était alliée aux écologistes et aux communistes pour ce second tour.

La sortante PS Marie-Guite Dufay, alliée aux écologistes et aux communistes, s'est imposée dimanche au second tour en Bourgogne-Franche-Comté avec 42,5% des voix, loin devant le candidat LR Gilles Platret (24,4%), selon une estimation.

Le candidat du RN Julien Odoul arrive en troisième position avec 23,7% des voix, devant le LREM Denis Thuriot (9,4%), selon une estimation Ipsos/Sopra Steria pour France Télévision/Radio France/La Chaîne parlementaire.

L’abstention record se confirme au niveau national

L'abstention record du premier tour des régionales et départementales se confirme au second dimanche, estimée autour de 65% contre 66,7% au premier tour.

Prime aux sortants, pas de région pour le RN 

Tous les présidents sortants ont été réélus lors de ce second tour des régionales.

La droite conserve sept régions : l'Île-de-France, les Hauts-de-France, l'Auvergne-Rhônes-Alpes, la Normandie, les Pays de la Loire, le Grand-Est et la Provence-Alpes-Côtes-d'Azur. 

La gauche conserve cinq régions : la Bourgogne-Franche-Comté, la Nouvelle-Aquitaine, la Bretagne, le Centre-Val de Loire et l'Occitanie. 

En Corse, ce sont une nouvelle fois les nationalistes qui l'ont emporté. 

Le Rassemblement National ne remporte, de son côté, aucune région. Les sondages prédisaient avant le premier tour du 20 juin une victoire du RN en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. C'est finalement Renaud Muselier, président LR sortant qui l'a emporté avec 53 à 55% des suffrages contre 44 à 46% pour le candidat RN Thierry Mariani, selon les sondages à la sortie des bureaux de vote.

Prime aux sortants, pas de région pour le RN 

Tous les présidents sortants ont été réélus lors de ce second tour des régionales.

La droite conserve sept régions : l'Île-de-France, les Hauts-de-France, l'Auvergne-Rhônes-Alpes, la Normandie, les Pays de la Loire, le Grand-Est et la Provence-Alpes-Côtes-d'Azur. 

La gauche conserve cinq régions : la Bourgogne-Franche-Comté, la Nouvelle-Aquitaine, la Bretagne, le Centre-Val de Loire et l'Occitanie. 

En Corse, ce sont une nouvelle fois les nationalistes qui l'ont emporté. 

Le Rassemblement National ne remporte, de son côté, aucune région. Les sondages prédisaient avant le premier tour du 20 juin une victoire du RN en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. C'est finalement Renaud Muselier, président LR sortant qui l'a emporté avec 53 à 55% des suffrages contre 44 à 46% pour le candidat RN Thierry Mariani, selon les sondages à la sortie des bureaux de vote.

(Avec AFP)