Saône-et-Loire : un loup photographié, le « plan loup » déclenché

VIBRATION
Un loup a été photographié dans le Clunisois.
Crédit: Office français de la biodiversité - Préfecture de Saône-et-Loire

18 mai 2021 à 6h00 par Etienne Escuer

La préfecture de Saône-et-Loire a déclenché ce lundi 17 mai le « plan loup ». L'animal a été photographié et formellement identifié dans le département.

Un loup a été officiellement repéré la semaine dernière en Saône-et-Loire, a fait savoir ce lundi 17 mai la préfecture. « Les experts de l’Office français de la biodiversité (OFB) ont analysé six clichés photographiques pris dans la nuit de vendredi à samedi par les appareils qu’ils avaient posés sur la commune de Flagy », explique le préfet dans un communiqué. « Ces photos confirment la présence d’un loup dans le Clunisois. »

Par conséquent, la préfecture a décidé d’activer le « plan loup », afin de mettre en place une protection des troupeaux pour les éleveurs, d’indemniser les dégâts provoqués par le loup et d’établir un protocole d’intervention sur le loup. Le préfet Julien Charles a assuré les éleveurs de son soutien et rappelé que la protection des troupeaux « constituait un préalable obligatoire à la délivrance des autorisations de procéder à des tirs de défense ». Il a reçu lundi en fin d'après-midi une délégation d'éleveurs, dont une soixantaine étaient allés manifester plus tôt devant la préfecture à Mâcon.

Neuf attaques de troupeaux d'ovins, constatées ces dernières semaines à La Vineuse-sur-Frégande, Flagy et Cortevaix, dont l’origine n’avait pu être formellement établie, ont finalement été requalifiées « loup non écarté », ouvrant ainsi le droit à indemnisation pour les éleveurs.

 

(Avec AFP)

I