Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Sarthe : un père et son fils créent le jeu « Dinodiig »

18 juillet 2019 à 06h00 Par Alicia Mechin
Eliott (à gauche) et Tristan (à droite) ont créé le jeu de société, Dinodiig
Crédit photo : Tristan Albert / Dinodiig

Un père et son fils, originaires de la Sarthe, ont mis au point un tout nouveau jeu de société : «Dinodiig ». 200 exemplaires seront bientôt proposés à la vente !

C’est ce qui s’appelle avoir de la suite dans les idées ! Un jour, Eliott, alors âgé de 8 ans, est rentré de l’école en déclarant à son père vouloir créer un jeu de société. Il a eu cette belle idée grâce à un surveillant, qui lui a expliqué avoir lui-même créé son propre jeu.  Son père a tout de suite été séduit par l’idée, et le projet était lancé pour les vacances d’été. Tristan Albert, designer produit et père d’Eliott, nous en dit plus :

 

Écouter le podcast

 

Une fois le thème choisi, les dinosaures et la paléontologie, il fallait établir les règles du jeu. Dinodiig est accessible dès l’âge de 7 ans, à partir du moment où les joueurs sont capables de lire les questions. Et voici les règles du jeu :

 

Écouter le podcast

 

Du prototype au concret

 

Face à l’engouement de son fils, Tristan a souhaité rendre les choses plus concrètes, en dessinant le jeu, et en le faisant fabriquer pour pouvoir l’offrir à Eliott à Noël. Vœu exaucé : la petite famille et les proches ont pu découvrir « Dinodiig » en cher et en os, et le tester. L’occasion également de voir quels ajustements pouvaient être apportés :

 

Écouter le podcast

 

Après avoir fait tester le jeu à son entourage, la famille a décidé d’aller plus loin, et de fabriquer 200 exemplaires, pour pouvoir le vendre. Afin de financer ce projet, Tristan a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule, clôturée aujourd’hui, et qui lui a permis de récolter 4749 euros, bien plus que l’objectif de départ qui était de 3800 euros.

Les 200 premiers jeux vont donc pouvoir être fabriqués. Pour cela, les créateurs ont choisi de s’entourer de partenaires locaux : la boutique du Mans « Au cœur des artistes », qui commercialisera le jeu, l’imprimerie associative et artisanale mancelle « La Racle », et l’imprimeur sarthois ITF.

Reste à voir le succès que pourra connaître Dinodiig. Et qui sait… le jeu sarthois pourrait bien taper dans l’œil d’une grande maison d’édition. Affaire à suivre…