Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

SNCF : des contrôles supplémentaires dans nos gares !

07 septembre 2017 à 14h58 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : SNCF

Depuis quelques mois, des équipes de contrôleurs vérifient les billets sur les quais en gare d’Orléans et de Tours. Un dispositif ponctuel qui sera bientôt mis en place partout chez nous.

Ils sillonnent les quais pour vérifier nos billets de train avant qu’on ne monte à bord. Il y a quelques mois, des agents SNCF équipés de gilets rouge sont devenus des « vérificateurs » dans les gares de Tours et d’Orléans. Une mission ponctuelle pour le moment : surveiller que chaque voyageur est bien muni d’un billet valide et composté avant même de monter dans son train. Un système de contrôle avant embarquement déjà utilisé pour les IDTGV, les OUIGO et l’EUROSTAR notamment. L’idée c’est évidemment de lutter contre la fraude en empêchant les voyageurs sans titre de transport, d’accéder aux trains. Mais aussi d’apaiser les tensions en évitant de mettre des amendes aux fraudeurs à l’intérieur même des wagons, puisque les deux tiers des incivilités sont liés à des voyageurs qui circulent sans billet.

Des contrôles en plus à Bourges et Vierzon

Pour le moment, ce genre d’opérations reste ponctuel (environ une vingtaine de fois chaque année), mais il pourrait se développer en région Centre Val de Loire. La SNCF annonce d’ailleurs déjà des équipes de « vérificateurs » dans les gares de Bourges et de Vierzon prochainement. Sans préciser la date, pour plus d’effet de surprise. Ce ne sera pas la première fois que le dispositif est utilisé dans les gares du Cher. Mais d’habitude il est fait en sens inverse, une fois le train arrivé à destination : impossible de quitter les quais sans montrer son billet validé.

Attention s’il vous arrive de voyager sans titre de transport. On vous rappelle qu’il vous en coutera 50€ pour les trajets de moins de 150km ou 50€ et le prix du trajet pour plus de 150km. Quant à un simple oubli de compostage, sachez que la régularisation peut aller jusqu’à 20€.