Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Test, quarantaine... Le point sur les règles sanitaires pour voyager

26 janvier 2021 à 07h00 Par Guillaume Pivert
L'industrie du tourisme représente 10% du PIB français.
Crédit photo : Pixabay

Les règles ont été durcies ces derniers jours pour limiter la propagation du Covid-19.

Difficile de s’y retrouver parmi les règles en vigueur pour voyager en ces temps de crise sanitaire. « Les agents de voyage deviennent d’une certaine façon des conseillers sanitaires », ironise Stéphane Renard, le rédacteur en chef de TravelZoo.

Depuis dimanche 24 janvier, un Test PCR négatif et réalisé au maximum 72 heures est obligatoire, avant l’arrivée sur le territoire français pour les voyageurs européens. Seuls les travailleurs frontaliers et le transport ne sont pas concernés. Une nouvelle mesure qui s’ajoutent à celles entrées en vigueur le 18 janvier, et notamment pour les personnes revenant d’un pays hors Union Européenne (dont le Royaume-Uni), comme le détaille Stéphane Renard.

Écouter le podcast

Concernant les DOM-TOM, les conditions de voyages vers et depuis ces destinations - notamment la Guadeloupe et la Martinique, ont également été durcies.

 

Écouter le podcast

 

Si vous souhaitez aller en Corse pendant vos prochaines vacances, il vous faudra présenter un Test PCR négatif, réalisé au maximum 72 heures avant le départ. Un dispositif spécifique à l’île de Beauté qui est en vigueur jusqu’au 8 février. Il pourrait être prolongé. 

Pour les amateurs de poudreuse, 2021 n’est pas une bonne année. Les remontées mécaniques sont fermées a minima jusqu’au 1er février. « On redoute une saison blanche et une perte de 10 milliards d’euros de chiffre d’affaires », rapporte Stéphane Renard. A défaut de pouvoir skier, de nombreuses activités sont à découvrir.

 

Écouter le podcast

 

Enfin, si voyager est devenu contraignant et difficilement programmable, de nombreuses destinations sont proposées à des prix défiants toute concurrence en ce moment. « Il y a de vrais bons plans », selon Stéphane Renard.

Écouter le podcast

 

Jeudi dernier, le secrétaire d’Etat chargé du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, invitait à la prudence sur l’opportunité de réserver pour les vacances de février. Ce qui fait dire à Stéphane Renard « qu’il y a un flou, une imprécision autour du tourisme (...) qui pèse quand même 10% du PIB français ».