Musique

Tour Vibration : 25 000 personnes à Orléans pour une soirée grandiose

23 septembre 2018 à 00h30 Par Osain Vichi
Amel Bent et Soprano à Orléans - Tour Vibration
Crédit photo : #AbricotDoré

Pour le quatrième épisode du Tour Vibration 2018, une programmation majestueuse a illuminé la ville d’Orléans. De Dadju à Amel Bent, en passant par Soprano et Kendji, neuf artistes ont mis le feu au Parvis de la Cathédrale Sainte-Croix.

Franglish et Dadju à l’honneur

Après un DJ set électrique signé Romaric, qui combine des remixs plus enflammés les uns que les autres, Franglish inaugure la quatrième date du Tour Vibration 2018 avec Elle, Plus rien, Compte sur Moi et Béné na Bébé. Puis Dadju le rejoint pour entonner le tube Django avant d’enchaîner et donner vie à Lionne, Bob Marley et l’incontournable Reine.

Au tour de Boostee, Ridsa et Boulevard des Airs

Devant une foule en pleine exaltation, l’habitué Boostee délivre les efficaces Let Me Love, Pop Corn et Nan nan nan. Dans son fief, Ridsa prend la suite et retourne le public orléanais grâce aux enjoués Avancer, Pardon et Là C’est Die. C’est le moment pour Boulevard des Airs de prendre le contrôle de la soirée en interprétant les mélodieux Bruxelles, Emmène-moi ou Je me dis que toi aussi.

Une conclusion cinq étoiles

Toujours plus captivés, les nombreux fans réservent un accueil grandiose à Amel Bent qui rend cet amour avec le classique Ma Philosophie mais aussi Ne retiens pas tes larmes, Où je vais et le plus récent Si on te demande. Kendji fait encore monter la température lorsqu’il joue avec passion Color Gitano, Conmigo ainsi que Pour oublier. Soprano arrive ensuite, tout en puissance, sur scène et embrase le Parvis de la Cathédrale avec Roule, Cosmo, Mon précieux et l’hédoniste À la vie à l’amour. La communion est totale. Derrière, place au duo Synapson, qui conclut une soirée XXL en lâchant coup sur coup All In You, Dijon Maya Maï ou encore Fireball. Magique.

Retrouvez les photos de la soirée