Tours, Châteauroux, Vierzon, Le Creusot : des collectes de téléphones portables usagés

VIBRATION
Peu importe l'état de votre téléphone, il peut être réparé ou recyclé !
Crédit: ecosystem

15 juin 2021 à 3h30 par Etienne Escuer

Des collectes de téléphones portables usagés sont mises en place à l'occasion du Tour de France.

Que faire de votre vieux téléphone portable ? Ecosystem installe cette année encore des points de collectes dans chacune des villes-étapes du Tour de France. Vous pouvez déposer vos appareils usagés jusqu’au passage du peloton à Tours, Châteauroux, Vierzon ou encore Le Creusot, les 1er et 2 juillet. On estime qu’au moins 50 millions de téléphone dorment dans nos tiroirs. « Et encore, c’est la fourchette basse ! », explique Donatien Drilhon, à l’initiative de l’opération chez Ecosystem. « C’est entre 53 et 110 millions. 79% des Français conservent leur ancien téléphone. » Pour quels motifs gardons-nous ces appareils usagés au fond de nos tiroirs ? « Déjà, on veut en garder un de secours », confie Donatien Drilhon. « Mais surtout, on a peur que les données personnelles dedans soient partagées. Nous, on garantit que ces données seront effacées dans le respect le plus strict de la confidentialité. »


 


Écouter le podcast


 


15% des téléphones remis en état


Concrètement, comment se séparer de son vieux téléphone ? Rien de plus simple, il suffit de le déposer dans les bornes de collecte installées dans les villes-étapes du Tour de France. Vous pouvez retrouver la liste sur www.ecosystem.eco/fr/article/collecte-tour-de-france.fr. 


Si la Grande Boucle ne passe pas chez vous cette année, vous pouvez aussi envoyer gratuitement votre téléphone par courrier, via le site jedonnemontelephone.fr. Le téléphone est ensuite acheminé vers une structure Emmaüs dans les Deux-Sèvres, spécialisée dans la remise en état des téléphones. « Nous reprenons tous les téléphones : vieux, récents, cassés, etc. », poursuit Donatien Drilhon. Selon le directeur adjoint de la communication chez Ecosystem, 15% des téléphones peuvent être remis en état. « Nous allons offrir jusqu’à 100 téléphones par ville-étape du Tour à des associations caritatives pour les plus démunis », explique-t-il.


 


Écouter le podcast


 


Un impact environnemental important


Les appareils qui ne pourront pas être réparés seront de leur côté recyclés. Une démarche écologique essentielle. « On arrive à récupérer des métaux comme l’argent, le platine, l’indium ou le tantale, qui viennent de pays lointaines comme l’Australie, la Tanzanie ou le Congo », explique Donatien Drilhon. « Si on récupérait tout, ça éviterait l’extraction de 85 000 tonnes de matières brutes. L’impact environnemental est très important. »


 


Écouter le podcast





Reste qu’il est encore compliqué de convaincre les Français et les Françaises de recycler leur téléphone. Depuis un an et demi, sur les plus de 50 millions d’appareils qui dorment dans nos tiroirs, seuls 50 000 ont été collectés, dont 12 000 à l’occasion de l’opération sur le Tour de France. Le cycliste tourangeau Jérémy Roy (supercombatif du Tour 2011) parraine l’initiative.