Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Tours : une exposition au muséum pour découvrir les araignées

22 octobre 2020 à 07h23 Par Etienne Escuer
L’exposition a aussi été pensée pour les arachnophobes. Ici, une brachypelma smithi.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Le muséum d’histoire naturelle de Tours vient de mettre en place une exposition temporaire sur les araignées.

On a peur que de ce qu’on ne connaît pas ! C’est l’adage du muséum d’histoire naturelle de Tours, qui propose actuellement une exposition sur les araignées, après les serpents et les fourmis. On y découvre, notamment, des panneaux explicatifs pour mieux comprendre ces animaux.

L’objectif est de réhabiliter ces animaux mal-aimés. « Ils sont rapides, velus, vivent dans des endroits que l’on n’aime pas trop… Pour mieux les apprécier, il faut déjà les connaître ! », explique Arnaud Leroy, commissaire de l’exposition et directeur adjoint du muséum. « Ils sont très utiles. Avoir des araignées chez soi, c’est le meilleur insecticide et le plus écolo ! Il y a aussi des études sur l’utilité de la soie, on peut faire des gilets pare-balles avec, ou des fils de suture. Et même si le venin est parfois dangereux pour l’homme, il peut sauver des vies en jouant un rôle lors des AVC. »

 

Écouter le podcast

 

 

25 terrariums

L’attraction de l’exposition est toutefois ses terrariums. 25 contiennent des araignées, plus ou moins impressionnantes. « Il n’y a rien de tel pour pouvoir faire connaître ces animaux que de les voir en vrai. On peut s’apercevoir qu’ils ne sont pas si horribles, et qu’ils sont même très beaux ! », confie Arnaud Leroy. Parmi les espèces à découvrir : la veuve noire, « relativement connue et pas aussi dangereuse qu’on le dit », la plus grosse mygale au monde, « qui peut atteindre la taille d’une assiette, mais pour l’instant c’est une petite, elle grandira au fur à et mesure », ou encore une araignée mexicaine, aux articulations orange.

 

Écouter le podcast

 

Le muséum indique que l’exposition a aussi été pensée pour les arachnophobes. Elle est à découvrir jusqu’au 30 janvier 2022. Du 24 au 31 octobre, la visite se fait sur réservation, pour limiter l'affluence.