Un appel à témoins dans le Loir-et-Cher

VIBRATION
Crédit: devenir-gendarme.fr

25 septembre 2017 à 11h44 par Diane Thibaudier

Une violente dispute a éclaté entre deux automobilistes dans le Loir-et-Cher jeudi 21 septembre. Les gendarmes recherchent l'un des protagonistes.

La gendarmerie du Loir-et-Cher a besoin de notre aide. Sur sa page Facebook, elle vient de lancer un appel à témoins pour tenter de retrouver un homme violent. Une bagarre a éclaté jeudi 21 septembre sur la RD 159 entre Romorantin et Pruniers-en-Sologne, dans le Loir-et-Cher. Ça s’est passé aux alentours de 14h45 pour des raisons qui restent plutôt floues pour le moment. Le conducteur d’un véhicule léger de couleur gris foncé et tractant une remorque chargée de bois de chauffage, a violemment agressé un autre homme âgé de 67 ans. Il l’a sorti de la voiture dans laquelle il se trouvait, et l’a roué de coups sur la Départementale avant de reprendre le volant, en direction de Pruniers-en-Sologne.

 Si vous avez vu ou entendu quelque chose, appelez la gendarmerie.

La victime a été très gravement blessée. Le sexagénaire a dû être héliporté au centre hospitalier Trousseau à Tours. Et son agresseur n’a pas encore été identifié. Les gendarmes de Romorantin sont chargés de l’enquête, ils recherchent donc des éléments qui permettraient de faire la lumière sur cette histoire.

Si vous avez vendu du bois de chauffage ce jeudi 21 septembre entre 8 heures et 16 heures, vous êtes invités à prendre contact avec la gendarmerie en téléphonant au 02 54 95 26 00 ou en composant le 17. Et si vous avez emprunté la RD 159 entre Romorantin et Pruniers-en-Sologne ce jour-là entre 14h30 et 15h30, ou si vous êtes capable d’apporter des éléments qui permettraient l’identification de cette voiture grise ou de ses occupants, n’hésitez pas à contacter les enquêteurs de Romorantin.

L’appel à témoins lancé sur la page Facebook de la gendarmerie du Loir-et-Cher a déjà été partagé plus de 900 fois. Les gendarmes ont d’ailleurs lancé d’autres appels sur leur page, notamment pour retrouver les propriétaires de bijoux volés et découverts il y a quelques jours. Les photos sont disponibles sur le réseau social.