Un nouveau teknival en Centre-Val de Loire ou Bourgogne ?

VIBRATION
Une rave-party en Italie. Image d'archives.
Crédit: Commons - Dadonene89

17 juillet 2020 à 4h49 par Etienne Escuer

Les autorités redoutent l'organisation d'un nouveau teknival, après celui du week-end dernier dans la Nièvre.

Les fêtards ont-ils prévus de se retrouver une nouvelle fois, après le teknival du week-end prolongé du 14 juillet dans la Nièvre ? C’est ce que redoutent les autorités. Les six préfectures du Centre-Val de Loire (Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, Loiret, Indre-et-Loire, Cher, Indre) ont pris simultanément des arrêtés pour interdire tout rassemblement festif à caractère musical jusqu’au lundi 20 juillet. La circulation de véhicules transportant du matériel de sonorisation est également interdite dans ces départements. La préfecture de la Nièvre, elle, va même plus loin, en prenant le même type d’arrêté pour les trois week-ends à venir.

Plusieurs milliers de teufeurs dans la Nièvre

La semaine dernière, plusieurs milliers de teufeurs s’étaient réunis à Saint-Parize-le-Châtel, dans la Nièvre. Si aucun incident majeur n’a été signalé, les organisateurs ayant fortement coopéré avec les autorités, et les participants ayant nettoyé les lieux après leur venue, l’événement a fait craindre une explosion du nombre de cas de Covid-19. Masques, gel hydroalcoolique et dépistages ont ainsi été mis à disposition pour les participants. La ministre déléguée à la citoyenneté, Marlène Schiappa, s’était rendue sur place.

I