Une adolescente portée disparue dans le Maine-et-Loire

VIBRATION
Crédit: Police Nationale - Facebook

9 novembre 2017 à 13h49 par Diane Thibaudier

Un appel à témoins a été lancé par la police nationale ce mercredi 8 novembre, dans la soirée. Pour tenter de retrouver Coline, une adolescente disparue depuis le matin même.

Mise à jour le 9 novembre, à 18 heures : Coline Clavreuil a été retrouvée saine et sauve dans un autre département ce jeudi. Des investigations sont toujours en cours dans cette affaire.

Les disparitions sont malheureusement nombreuses en ce moment dans les Pays de la Loire. Parfois, ce sont des personnes majeures qui décident de quitter leurs proches volontairement, sans donner de nouvelles, et la police ne peut alors rien faire. Mais ce n’est pas le cas cette fois. La police nationale a même décidé de lancer un appel à témoins dans le département du Maine-et-Loire. Il a été diffusé sur les réseaux sociaux ce mercredi soir, quelques heures donc après la disparition de Coline Clavreuil.

Elle porte une veste en cuir noire et des baskets grises

C’est mercredi matin, vers 9h30, que l’adolescente a donné son dernier signe de vie à ses proches. La jeune fille habite Angers mais elle n’est pas rentrée chez elle. Dans l’appel à témoins, la police donne un descriptif de l’adolescente. Coline a les cheveux "longs, plats et châtains clairs", des yeux de couleur bleu gris, elle mesure 1m75 et est de corpulence normale. Le jour de sa disparition, elle portait vraisemblablement "une veste en cuir noire, une parka en laine avec une capuche en fourrure noire, un jean noir et des baskets" de couleur gris clair et de marque Nike. Selon la police toujours, la jeune femme pourrait faire un peu plus que son âge.

Si vous avez des infos, appelez la police

L’appel à témoins a été diffusé sur les réseaux sociaux pour qu’il soit partagé le plus possible afin d’aider les recherches de la police. Les personnes qui auraient des informations qui pourraient aider à  retrouver la jeune femme sont invités à contacter le commissariat d’Angers, au 02 41 57 53 08, ou de composer directement le 17.

Le mois dernier déjà, un appel à témoins avait été lancé par la gendarmerie du Maine-et-Loire cette fois. Les militaires recherchaient un homme, porté disparu depuis le 6 octobre à Grez-Neuville. Quelques jours plus tard, les gendarmes ont finalement confirmer la mort de l’homme sur leur page Facebook.