Une religieuse originaire du Maine-et-Loire enlevée à Haïti

VIBRATION
Une religieuse issue de la Congrégation des soeurs de la Providence de la Pommeraye fait partie des
Crédit: Congrégation des soeurs de la Providence de la Pommeraye.

12 avril 2021 à 8h42 par Guillaume Pivert

Sept personnes ont été enlevées dimanche 11 avril dans l'après-midi, à Port-au-Prince.

Ils sont toujours introuvables. Sept ecclésiastiques catholiques dont deux Français ont été kidnappés par un gang hier à Port-au-Prince, capitale d’Haïti. Parmi eux, une religieuse originaire du Maine-et-Loire. Sœur Agnès Bordeau est membre de la Providence de la Pommeraye, une congrégation religieuse installée à Mauges-sur-Loire, au sud-ouest d’Angers, rapporte le quotidien Ouest-France.

 

Une rançon d'un million de dollars

La religieuse est installée en Haïti depuis plusieurs années déjà. Elle prend part à des missions humanitaires. Dans le passé, elle a vécu 25 ans au Honduras. Elle est d’ailleurs membre de l’association Casa Honduras, qui vient en aide aux personnes démunies de ce petit pays d’Amérique Centrale. 

Les ravisseurs réclament le versement d’un million de dollars pour libérer sœur Agnès Bordeau et les autres otages.