Info locale

Vin : les viticulteurs bientôt les yeux rivés sur le Japon ?

06 février 2019 à 15h16 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Pixnio

Une petite révolution a fait son apparition chez les viticulteurs français. La semaine dernière, l’Europe a fait tomber une nouvelle barrière entre elle et le Japon en faisant passer les droits de douane sur le vin européen exporté sur les terres nippones de 15 à 0%. Une brèche dans laquelle compte bien s’engouffrer les producteurs de vins.

Le Japon sera-t-il la destination privilégiée des viticulteurs bourguignons, ligériens et de la région Centre-Val de Loire ? Un accord commercial entre l'Europe et le pays nippon devrait en tout cas leur profiter. Selon l’Agence News Press, depuis vendredi dernier, il n'y a plus de droit de douane sur le vin européen exporté vers le pays du soleil levant. De quoi régaler les producteurs de Chablis, de Sancerre, de Chinon ou encore d’Anjou et de Saumur-Champigny qui espèrent augmenter leurs ventes auprès des restaurateurs, cavistes et consommateurs japonais dans les prochains mois.