Info locale

Voile et couvre-chefs interdits : une responsable d’auto-école orléanaise condamnée

29 novembre 2019 à 06h20 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Le palais de justice d'Orléans.
Crédit photo : Commons - © Croquant / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0 & GFDL

Une responsable d’auto-école loirétaine a été condamnée jeudi 18 novembre pour discrimination. Elle avait interdit le port de tout couvre-chef, y compris le voile.

Le tribunal correctionnel d’Orléans a condamné jeudi 28 novembre une gérante d’auto-école orléanaise pour discrimination, rapportent nos confrères de la République du Centre. La responsable interdisait le port de tout couvre-chef dans ses établissements. Cela concernait les casquettes, les bonnets, mais aussi le voile. Deux femmes musulmanes avaient ainsi porté plainte.

1.000 euros d'amende

La gérante de l’auto-école avait pris cette mesure pour éviter que les élèves n’écoutent de la musique pendant les leçons de code, a-t-elle expliqué. En interdisant le voile, elle risquait « d’accroitre le communautarisme », a confié à l’audience le procureur de la République Nicolas Bessone. Il avait rappelé à la responsable que la loi autorisait les candidates à passer le permis voilée, et lui avait donc demandé pourquoi elle décidait d’aller au-delà de la loi.

 

Le tribunal a finalement condamné la gérante d’auto-école à une amende de 1.000 euros, dont 500 avec sursis, avec dispense d’inscription au casier judiciaire pour lui permettre de continuer à diriger son établissement. L’avocate de la prévenue a annoncé son intention d’interjeter appel.