Saône-et-Loire : une croix gammée taguée sur un wagon de la déportation

Une enquête devrait être ouverte par les gendarmes.
Une enquête devrait être ouverte par les gendarmes.
Crédit: Rédaction / Etienne Escuer - Photo d'illustration

9 septembre 2021 à 16h18 par Étienne Escuer

Un wagon ayant servi à la déportation de Juifs, exposé en Saône-et-Loire, a été recouvert d’une croix gammée.

Une croix gammée a été découverte sur un wagon ayant servi à la déportation de Juifs au musée Le Train des rêves, à Dracy-Saint-Loup, près d’Autun, en Saône-et-Loire. Aucun autre wagon n'a été touché, explique les propriétaires, Grégory et Christine Marshall. Qui estiment donc qu'il s'agit d'une attaque « a priori ciblée ». 

 

Le couple a cependant décidé de ne pas effacer l'inscription, afin de « montrer combien certaines personnes s'obstinent dans la haine et la discrimination ». Ils expliquent « vouloir garder cette croix gammée comme une sorte de souvenir montrant la stupidité et l'antisémitisme ».

 

La commune de Dracy-Saint-Loup célèbre ce week-end sa libération, le 8 septembre 1944. « C'est désolant, surtout en pleine période de la commémoration de la libération de la ville », a réagi le maire Jean-Claude Lhoste. « J'espère qu'il ne s'agit que de l’œuvre de galopins qui ne savent pas ce qu'ils font ».

 

La gendarmerie attend d'être officiellement saisie pour ouvrir une enquête. Le Train des Rêves, musée qui fait également chambre d'hôtes, avait déjà été victime de vandalisme il y a deux ans mais sans connotation antisémite.

 

 

(Avec AFP)

I