Carburants, timbres, préservatifs : les changements du 1er janvier

La remise carburant prend fin.
La remise carburant prend fin.
Crédit: Pixabay - Photo d'illustration

29 décembre 2022 à 11h00 par Étienne Escuer

Le 1er janvier 2023 sera accompagné de traditionnels changements. Ils concernent cette fois le carburant, les timbres ou encore les préservatifs.

Qui dit 1er janvier dit changements à prévoir. 2023 n’échappe pas à la règle et apporte son lot de nouvelles mesures pour débuter l’année. Tour d’horizon.

 

Carburants : La ristourne générale de 10 centimes par litre de carburant est remplacée par une indemnité de 100 euros réservée aux 10 millions de travailleurs les plus modestes (revenu fiscal annuel de référence par part inférieur à 14.700 euros). Il faut toutefois utiliser une voiture ou un deux-roues pour aller travailler, une attestation sur l’honneur est demandée. La demande se fait sur le site impots.gouv.fr.

 

Salaires : Le Smic est revalorisé de façon automatique de 1,8% en raison de la hausse des prix. Il passe à 1.353 euros net mensuels, soit une hausse de 24 euros. Dans la fonction publique, les salaires des 410.000 agents les moins bien rémunérés seront eux aussi revalorisés de 1,8%.

 

Timbres : La Poste supprime son célèbre timbre rouge pour les lettres urgentes par une version dématérialisée. La nouvelle formule, numérique, permettra d’envoyer un document sur le site laposte.fr. Il sera alors imprimé à proximité du destinataire, mis sous pli et distribué le lendemain. Le timbre vert est maintenu mais le délai d’acheminement passe de deux à trois jours.

 

Gaz : La hausse des tarifs réglementés du gaz naturel sera limitée à 15%. Ce bouclier tarifaire s’applique aux abonnés résidentiels (consommant moins de 30 MWh/an) ainsi qu’aux copropriétés disposant à titre individuel d’un contrat de fourniture en gaz naturel.

 

Électricité : Le relevé de compteurs électriques devient payant pour les clients qui ne sont pas équipés d’un compteur Linky et qui n'ont pas adressé à Enedis un auto-relevé durant les 12 derniers mois. Ces clients se verront appliquer des frais de 8,48 euros tous les deux mois.

 

Logements : En France métropolitaine, les logements consommant plus de 450 kilowattheures par mètre carré par an selon leur diagnostic de performance énergétique (DPE) ne pourront plus être mis ou remis en location. Ils seront désormais considérés comme indécents. 

 

Préservatifs : Tous les jeunes de moins de 26 ans peuvent désormais obtenir des préservatifs gratuits au comptoir des pharmacies.

 

Justice : Les crimes punis jusqu’à vingt ans de réclusion, principalement des viols, seront désormais jugés en première instance par des cours criminelles, juridictions dépourvues de jurés populaires, et non plus par des cours d’assises.