Escrime : un Grand Prix de sabre à Orléans du 11 au 13 novembre

La coupe du monde de sabre dames d'Orléans en 2019.
La coupe du monde de sabre dames d'Orléans en 2019.
Crédit: Rédaction / Etienne Escuer - Image d'archives.

16 septembre 2021 à 16h26 par Étienne Escuer

La Coupe du monde de sabre d’Orléans prend du galon. Pour l’édition 2021, il s’agira d’un Grand Prix qui réunira hommes et femmes.

Ne dites plus Coupe du monde de sabre d'Orléans mais Grand Prix ! Pour sa 23ème édition, l’épreuve organisée par le Cercle d’escrime orléanais monte en gamme. En raison du contexte sanitaire qui provoque l’annulation de plusieurs compétitions (Montréal, Salt Lake City voire Alger), la fédération internationale d’escrime a décidé d’octroyer cette année à Orléans l’organisation d’un Grand Prix au lieu de sa Coupe du monde.

 

Concrètement, cela signifie qu’en plus de la compétition dames, une compétition hommes aura lieu simultanément. Les points obtenus, eux, seront multipliés par 1,5 par rapport à une Coupe du Monde. Les qualifications se dérouleront au Palais des Sports les jeudi 11 et vendredi 12 novembre, tout comme les tableaux de 64 jusqu’aux quarts de finale le samedi 13. Les demi-finales et finales se dérouleront quant à elles au Zénith d’Orléans le samedi 13.

 

300 sabreuses et sabreurs sont ainsi attendu(e)s du 11 au 13 novembre. Les membres du Cercle d’escrime orléanais Manon Brunet (médaillée de bronze en individuel et d’argent par équipe aux JO de Tokyo) et Cécilia Berder (médaillée d’argent) tenteront de briller à domicile, tout comme le Géorgien Sandro Bazadze, également licencié dans le club du Loiret, ou Boladé Apithy, le mari de Manon Brunet, qui s’entraine avec l’académie Christian Bauer à Orléans.

I