Jeux Paralympiques : médaille d’argent pour la judokate orléanaise Sandrine Martinet

Sandrine Martinet a été désignée porte-drapeau aux côtés de Stéphane Houdet.
Sandrine Martinet a été désignée porte-drapeau aux côtés de Stéphane Houdet.
Crédit: Christophe ARCHAMBAULT / AFP

27 août 2021 à 10h09 par Étienne Escuer

Sacrée à Rio en 2016, Sandrine Martinet, judokate saône-et-loirienne de l’US Orléans (Loiret), doit se contenter de l’argent cette année à Tokyo.

Nouvelle médaille aux Jeux Paralympiques pour Sandrine Martinet ! La judokate malvoyante originaire de Saône-et-Loire et licenciée à l’US Orléans judo-jujitsu, dans le Loiret, a remporté la médaille d’argent en -48kg à Tokyo ce vendredi 27 août. Elle avait déjà goûté, chez les -52kg, à l’argent à Athènes et Pékin en 2004 et 2008, avant de se briser la malléole en demi-finale à Londres en 2012 puis de remporter l’or quatre ans plus à Rio.

 

Ce vendredi, la journée avait plutôt bien commencé pour Sandrine Martinet, avec deux victoires sur Ippon en quart et demi-finales. En finale, face à la judokate de l’Azebaïdjan Shahana Hajiyeva, le match fut plus serré et la Française s’est inclinée sur Ippon au golden score.

 

A 38 ans, porte-drapeau de la délégation française cette année, Sandrine Martinet disputait ses derniers Jeux Paralympiques. « C’est dur de perdre là-dessus alors que je reviens au score à 5 secondes de la fin », a-t-elle confié après le combat au micro de France TV. « Comme à Athènes et Pékin, pour l’instant, le goût de l’argent, je ne le savoure pas. »

I