Le Mans : faute d’être vaccinés, trente salariés de l’hôpital suspendus

Le centre hospitalier du Mans emploie 4500 personnes.
Le centre hospitalier du Mans emploie 4500 personnes.
Crédit: Pixabay

23 septembre 2021 à 11h58 par Guillaume Pivert

Trente personnels du centre hospitalier du Mans (Sarthe) ont été suspendus par la direction, faute d’être vaccinés. L’établissement leur avait laissé un délai d’une semaine supplémentaire pour recevoir une première injection.


Comme le rapporte Ouest-France, ces personnels vont être reçus dans la semaine par les ressources humaines. A l’échelle de l’hôpital, 99,94% des soignants sont vaccinés.

 

Selon le ministère de la Santé, 3000 personnels hospitaliers ont été suspendus après le 15 septembre. Pour les autres soignants, ils devront présenter un schéma vaccinal complet au 16 octobre, sauf en cas de contre-indication médicale ou d’un rétablissement après une contamination au Covid-19.

I