Loiret : l’association Imanis organise l’accueil des réfugiés ukrainiens

16 mars 2022 à 11h48 par Guillaume Pivert

150 réfugiés sont attendus à Orléans d'ici la fin de semaine.
150 réfugiés sont attendus à Orléans d'ici la fin de semaine.
Crédit: Etienne Escuer - rédaction

Selon l’ONU, trois millions de personnes ont fui l’Ukraine depuis le début du conflit le 24 février dernier. La moitié serait des enfants. En France, 15000 réfugiés sont arrivés selon la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa.

D’ici la fin de semaine, 150 réfugiés vont arriver à Orléans. La ville a affrété deux cars pour aller les chercher en Pologne. A Orléans, environ 80 personnes ont déjà été accueillies selon Sandra Baret, en charge de la coordination de la mission accueil des déplacés ukrainiens de l'association Imanis. « Des ressortissants ukrainiens arrivent directement par relation familiale dans les familles, sans passer par nous, on ne connait pas les chiffres précis », précise-t-elle. Pour la plupart, il s’agit de femmes, accompagnées par leurs enfants. « On voit de plus en plus 3 générations, souvent une grand-mère, une maman, une tante. 5, 6, 7 personnes, très peu d’hommes », détaille Sandra Baret.

 

150 réfugiés attendus à Orléans

L’hébergement d’urgence est une solution temporaire, le temps de trouver une solution pérenne, dans des familles d’accueil. L’association dispose de 36 places dans le Loiret. En lien quotidien avec les services de la préfecture, elle s’organise aussi pour de futurs rendez-vous spécifiques, une fois le titre de séjour délivré, d’autres démarches sont à faire derrière pour percevoir un petit pécule ou travailler. "Une fois les familles installées, le lien est fait rapidement avec les mairies pour la scolarisation des enfants", explique Sandra Baret.



.
.
Crédit: .

Ailleurs dans la région, 150 réfugiés sont notamment pris en charge en Indre-et-Loire. Certains sont hébergés dans un camping de la ville-aux-Dames.