Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

300 suppressions de postes chez Mecachrome en Centre-Val de Loire et Sarthe

29 septembre 2020 à 08h20 Par Etienne Escuer
Un employé du site Mecachrome de Sablé sur Sarthe. (Image d'archives)
Crédit photo : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Coup dur pour l’emploi en Centre-Val de Loire et dans la Sarthe. Mecachrome devrait se séparer d’un tiers de ses effectifs.

L'équipementier aéronautique Mecachrome a débuté, lundi 28 septembre, des négociations pour un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). 306 suppressions de postes sur les 950 de sa branche française sont envisagées. Le PSE implique la suppression de 160 postes sur 500 au sein de l'usine d'Aubigny-sur-Nère (Cher), la fermeture de celle de Vibraye (Sarthe), qui emploie près de 80 salariés, et la suppression de 108 emplois à Amboise (Indre-et-Loire). Le transfert du siège social d'Amboise à Toulouse est aussi prévu. Les autres usines acquises par l'industriel, notamment celle de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe), et celles situées en Occitanie et au Portugal ne sont pas concernées.

 

« Malgré quelques signaux positifs venant d'Airbus, qui remonte à 40 A320 par mois, notre activité est en recul de 40% par rapport à 2019 », a expliqué Christian Cornille, le PDG de l’entreprise. Le syndicat FO espère convaincre la direction de prolonger l'activité partielle de longue durée. CFDT et CFTC misent en revanche sur des accords de compétitivité, portant sur des abandons de congés, ou des baisses ponctuelles de salaires, pour sauver une quarantaine de postes. Les négociations vont durer jusqu'à fin décembre.

(Avec AFP)