A La Machine, dans la Nièvre, découvrez les métiers de la mine

VIBRATION
La visite du musée comporte l'exploration des galeries du Puits des Glénons.
Crédit: Facebook Musée de la Mine de La Machine

4 août 2021 à 5h30 par Etienne Escuer

Direction aujourd'hui le musée de la mine de La Machine, commune de la Nièvre où fut longtemps exploité le charbon.

« La Machine est née du charbon. C’est l’exploitation minière qui a créé cette ville complètement », explique Manon Mariette, animatrice patrimoine en charge du musée de la mine dans la commune. « L’histoire a commencé dès la période gallo-romaine, puis ça s’est accentué au Moyen-Âge. A l’époque révolutionnaire ça a été un gros boom, et ensuite la révolution industrielle est bien sûr passée par là. »

Musée traditionnel et immersion

Après deux siècles d’exploitation intensive, la mine de charbon a toutefois fermé en 1974. Les mineurs ont souhaité préserver cette part d’histoire de la commune, en ouvrant un musée dès 1983. « Il y a une partie "musée traditionnel", avec des vitrines, des explications, un petit film », détaille Manon Mariette. « Cette année, il y a une exposition temporaire sur les origines de la ville, du Moyen-Âge à la période révolutionnaire. » Après la partie théorique, place à la pratique, puisque le musée propose de découvrir le Puits des Glénons, une galerie de mine. « Vous descendez avec une lampe d’époque et un guide qui vous explique le métier des mineurs et leur quotidien », poursuit l’animatrice patrimoine.

Écouter le podcast

Un travail de mémoire

L’immersion est indispensable, selon Manon Mariette. « Tant qu’on ne l’a pas vécu, on ne peut pas se rendre compte de ce que c’était au quotidien : les risques, les dangers, la pénibilité du travail, les conditions de travail, etc. », explique-t-elle. Le musée permet ainsi un travail de mémoire sur ces métiers aujourd’hui disparus. « C’est difficile de se dire que ces métiers-là ont existé dans la Nièvre. Il est important de le dire, notamment aux jeunes, et de leur rappeler qu’à une époque les enfants descendaient dans les galeries », confie Manon Mariette.

Jusqu’au 15 septembre, le musée de la mine de La Machine est ouvert tous les jours de 14 à 19h. Comptez 6 euros pour visiter musée et galerie, mais il est aussi possible de ne visiter qu’un seul site. La réservation est conseillée. Des visites guidées semi-nocturnes dans la ville sont également proposées cet été.

I