Allier : bras de fer entre L214 et la préfecture au sujet d’un élevage de porcs

VIBRATION
L214 dénonce les conditions d'élevage de porcs dans une exploitation de l'Allier, la préfecture déme
Crédit: L214 - Ethique & Animaux

11 février 2021 à 6h02 par Etienne Escuer

L214 épingle à nouveau un élevage de porcs de l'Allier, mais la préfecture assure que tout est en règle.

C’est désormais un véritable bras de fer entre l’association L214 et la préfecture de l’Allier. L'association de défense des animaux a à nouveau épinglé un élevage de porcs de Limoise et l’accuse de maltraitance. Alertée en décembre dernier, la préfecture avait ordonné un contrôle et assuré que tout était en règle dans l’exploitation. Ce mercredi 10 février, L214 a donc publié une nouvelle vidéo où elle dénonce « de nombreuses violations à la réglementation » dans cet élevage qui fournit la marque Herta : coupe systématique des queues, animaux blessés non soignés, absence d’eau, etc. Les images ont été tournées début décembre et montrent des porcs pataugeant dans leurs excréments, privés d'eau, dont certains ont les pattes coincées dans le sol.

Nouveau contrôle de la préfecture

Interrogée par l'AFP, la préfecture de l'Allier a indiqué que ses services avaient procédé à un nouveau contrôle mercredi matin et « qu’aucune non-conformité ni maltraitance n’a été constatée. Ce dernier contrôle a permis de confirmer que l’exploitant a engagé les mesures correctives attendues, qui sont en cours de déploiement ». Une réponse qui ne satisfait pas les militants animalistes. « Soit les inspecteurs vétérinaires du ministère de l'Agriculture ont besoin de nouvelles lunettes, soit ils se sont trompés d'élevage, soit ils ont menti », estime Sébastien Arsac, cofondateur de L214, qui a porté plainte. L’enquête est toujours en cours, selon le parquet de Moulins.

 

(Avec AFP)

I