Info locale

Anjou : la maladie d’un agriculteur bientôt reconnue après son exposition aux pesticides ?

12 mars 2019 à 15h39 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Pixnio

La famille de Marcel Geslin devrait bientôt obtenir gain de cause. Cet ouvrier agricole a travaillé 37 ans dans un verger du Maine-et-Loire à Loiré et pour finalement tomber malade à sa retraite. La justice pourrait a donné raison, un peu tard.

Marcel Geslin est décédé l’an passé à l’âge de 74 ans. Cet ancien ouvrier agricole a travaillé pendant des années à l’entretien de plusieurs vergers aux côtés d’autres employés qui manipulaient des pesticides. Lors de sa retraite en 2008, il avait fini par contracter la maladie de Parkinson. Selon le Courrier de l’Ouest, son frère et le Collectif de soutien aux victimes de pesticides de l’Ouest l’ont finalement poussé à faire reconnaître sa maladie en maladie professionnelle afin qu’il puisse toucher des aides.

Malheureusement, le tribunal des affaires de sécurité sociale du Maine-et-Loire n’aura pas été assez rapide pour traiter son dossier. Ce dernier pourrait en effet d’accepter de reconnaître le caractère professionnel de sa maladie. La décision a été mise en délibéré. Pour rappel, aucune donnée statistique publique n’existe sur au niveau national sur les maladies professionnelles liées aux produits phytosanitaires.