Aucune commune bourguignonne ne devrait perdre son appellation AOC Bourgogne

VIBRATION
Image d'illustration. Bonne nouvelle pour les vignerons bourguignons.
Crédit: Pixabay

7 février 2020 à 6h20 par Etienne Escuer

Les viticulteurs bourguignons se sont mobilisés jeudi 6 février devant le siège de l'Inao en région parisienne.

L’affaire suscitait beaucoup d’émoi dans la région ces derniers mois : aucune commune bourguignonne ne devrait finalement perdre son appellation AOC Bourgogne, rapportent nos confrères de l'Yonne Républicaine. Un projet de l'Inao, l'Institut national de l'origine et de la qualité, prévoyait qu'une soixantaine de communes ne puissent plus utiliser cette appellation pour leur vin. Une vingtaine de villes dans l'Yonne, dont Chablis, étaient notamment concernées par ce redécoupage.

400 viticulteurs sont donc allés manifester devant le siège de l'Inao à Montreuil,en Île-de-France, ce jeudi. Une délégation, accompagnée par plusieurs élus (députés, sénateurs, présidents de département et de région) a été reçue. Ils ont obtenu des promesses de l'organisme. Ces derniers jours, l’Inao avait déjà annoncé vouloir reporter l’examen du projet. Il semble donc désormais entériné. « Je ne serai pas le président qui sortira Chablis de la Bourgogne », a confié Christian Paly, le président du Comité national des Appellations d’origine viticoles.

I