Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Bourgogne-Franche-Comté : les médecins libéraux oubliés pendant la crise sanitaire ?

01 octobre 2020 à 07h20 Par Etienne Escuer
Les médecins libéraux se sont sentis mis de côté pendant la crise.
Crédit photo : Pixabay

L’Union régionale des professionnels de santé de Bourgogne-Franche-Comté a mené une enquête auprès des médecins libéraux. Beaucoup estiment avoir été délaissés pendant la crise.

Délaissés, mis de côté, méprisés… Les médecins libéraux dressent un bilan assez critique de la gestion de la crise sanitaire du Covid-19 au printemps dernier. L’Union régionale des professionnels de santé (URPS) de Bourgogne-Franche-Comté a mené une enquête ces dernières semaines. « Il y a eu un sentiment d’isolement », explique Eric Blondet, président régional de l’URPS. « Ils ont été particulièrement choqués par une gestion très hospitalo-centrée et ont eu l’impression d’une certaine défiance à leur égard quant à leurs compétences alors qu’ils ont l’habitude de prendre en charge des épidémies virales. »

 

Écouter le podcast

 

Intégrer les médecins aux plans de secours

Les médecins regrettent notamment de ne pas avoir été intégrés aux plans de secours. « Lorsque vous avez une situation de tension brutale qui arrive comme ça, les hôpitaux et les urgences sont mis en forte tension. Il peut y avoir nécessité d’avoir du renfort », poursuit Eric Blondet. « Il faut intégrer les professions libérales dans ces plans, en passant par des formations du personnel de santé aux gestions de crise.»

 

Écouter le podcast

 

Parmi les critiques formulées par les médecins libéraux, la question du manque de masques est également souvent revenue.