Bourgogne : hausse des incidents sur les lignes SNCF

VIBRATION
Crédit: Flickr

22 janvier 2018 à 9h09 par Benoit Hanrot

C'est la SNCF qui le dit : les nombreux retards enregistrés ces dernières semaines sont dues à un nombre exceptionnel d'incidents matériels. Des incidents souvent causés par des chutes d'arbres liées aux intempéries, mais aussi à des collisions avec du gibier ou des bestiaux d'élevage. C'est pourquoi des travaux sont lancés. Décryptage :

A compter d’aujourd’hui, le parc matériel TER Bourgogne-Franche-Comté lance une série de remise en état des matériels endommagés. Il vient de subir de lourds dégâts qui nécessitent des opérations de maintenance importantes. Résultat, d’aujourd’hui au 25 février prochain, des travaux sont nécessaires sur plusieurs lignes : Dijon – Chalon, Dijon – Is sur Tille, Dijon – Nevers ou encore Nevers – Cosne via Decize. Durant la durée du chantier, certains bus de substitution seront mis en place.

Ces incidents ont coûté très cher à la compagnie de transport. En moyenne, elle estime à 6 200€ le prix moyen d’un impact. Pour les plus élevés, ils peuvent varier de 17 400 à 66 000€, en particulier lorsqu’il s’agit d’une collision avec un animal. En attendant le retour à la normale, pensez à bien vérifier vos horaires sur le site : www.ter.sncf.com/bourgogne-franche-comté