Bourgogne : les femmes enceintes consomment moins d’alcool que la moyenne !

VIBRATION
Crédit: Pixabay

1er octobre 2018 à 7h19 par Charles Perrin

Selon une estimation sur les troubles liés à l'alcoolisation f-tale, les femmes enceintes bourguignonnes seraient plus raisonnables avec l'alcool que la moyenne ⬦

C’est l’agence sanitaire Santé publique qui le dit ! En région Bourgogne, il n’y a pas plus de nouveau-nés présentant des conséquences à une alcoolisation fœtale que la moyenne française. L’étude indique cependant que les chiffres sont sous-estimés, compte tenu de la difficulté à diagnostiquer ces troubles.

D’après Le Journal du Centre, le syndrome d’alcoolisation fœtale est la forme majeure des troubles causés par une consommation d’alcool pendant une grossesse sur des nouveau-nés. Les professionnels s’inquiètent quant à eux des mauvaises habitudes toujours présentes au niveau national.