Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
L'Equipe du Matin Vibration

Ce lundi 21 janvier : le jour le plus déprimant de l'année ?

21 janvier 2019 à 09h27 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay - image d'illustration

On nous le dit depuis des années : le troisième lundi du mois de janvier serait le jour le plus déprimant de l'année. Et s'il ne s'agissait en fait que d'une supercherie inventée pour nous faire consommer davantage ? Explications.

On en entend parler depuis plusieurs années : le troisième lundi du mois de janvier serait le jour le plus déprimant de l'année, le devenu célèbre "Blue Monday". Un psychologue irlandais aurait inventé ce terme en 2005. Selon lui, tous les critères seraient réunis pour rendre ce jour particulièrement déprimant : fin du week-end, dettes de fêtes de fin d'année mais prochain salaire dans 15 jours, températures glaciales, absence de soleil... Sans oublier des vacances qui arrivent dans longtemps, et des bonnes résolutions qui se sont déjà envolées.

Le Blue Monday existe-t-il vraiment ?

A bien y réfléchir, c'est vrai que ce troisième lundi de janvier ne donne pas forcément envie de sautiller dans la rue en chantant. Et pourtant, en réalité ce petit calcul savant a été inventé de toutes pièces pour une opération marketing. C'est la compagnie aérienne Sky-Travel qui l'a inventée pour donner envie aux déprimés d'acheter des vacances au mois de janvier. Et si possible, l'aller-retour en avion le plus cher qui existe ! La compagnie a ensuite simplement demandé à des universitaires de crédibiliser cette soit-disante étude, en échange de quelques billets. Notre psychologue irlandais, sensé être à l'origine du Blue Monday, a donc été corrompu pour corroborer cette thèse.

Quelques années plus tard, il a d'ailleurs recommencé, en dévoilant le jour le plus heureux de l'année, qui serait le troisième vendredi du mois de juin. Cette fois, il avait conclu un accord avec une célèbre marque de glace. Sacré business !