Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Centre-Val de Loire : plus de 60% des agriculteurs à la retraite d’ici 10 ans

23 février 2021 à 06h00 Par Alicia Méchin
Plus de 60% des agriculteurs du Centre-Val de Loire seront à la retraite d’ici 10 ans.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

D’ici 10 ans en Centre-Val de Loire, plus de 60% des agriculteurs vont prendre leur retraite, et un peu plus de 12 000 exploitations vont être à reprendre d’ici 2030. Une campagne de communication a été lancée à destination des jeunes.

Les Jeunes Agriculteurs du Centre-Val de Loire a lancé la campagne de communication « L’agriculture, ton avenir, notre futur », à destination des lycéens qui formulent actuellement leurs vœux de Parcoursup. L’objectif est simple : faire naître des vocations. Car l’heure est grave…

D’ici 10 ans, plus de 60% des agriculteurs en Centre-Val de Loire vont prendre leur retraite. Et personne pour reprendre l’exploitation. « L’obligation morale qui existait pour les enfants de reprendre l’exploitation familiale a disparu petit à petit, nous explique Maxime Buizard-Blondeau, président des Jeunes Agriculteurs Loiret. Aujourd’hui, 24% ont plus de 60 ans ; des personnes qui pourraient prendre leur retraite mais qui ne le font pas car les pensions retraites sont toujours extrêmement faibles ».

L’enjeu est donc de taille, si les petites exploitations disparaissent. Les professionnels de la filière craignent, à terme, un changement d’agriculture, moins respectueuse de l’environnement et de la biodiversité :

 

Écouter le podcast

 

Redorer l’image de l’agriculture

L’espoir réside donc parmi les jeunes, en pleine réflexion sur leur avenir. Mais la tâche pour les convaincre ne sera pas simple. La profession souffre depuis quelques années maintenant d’une mauvaise image. La faute aux agriculteurs eux-mêmes, selon Maxime Buizard-Blondeau :

 

Écouter le podcast

 

Pour redorer l’image du monde agricole, une grande campagne nationale de communication sera lancée d’ici la fin de l’année, « un peu sur le modèle de l’armée de terre », nous précise le Président des Jeunes Agriculteurs du Loiret. Un dispositif qui sera mis en place par le ministère de l’agriculture, grâce au plan de relance.