Changer de job grâce au dispositif « Conseil en Evolution Professionnelle »

VIBRATION
Crédit: Bus FONGECIF / FONGECIF

1er novembre 2017 à 6h00 par Benoit Hanrot

Depuis le 25 octobre, le bus FONGECIF sillonne le Centre-Val de Loire, à la rencontre des personnes qui cherchent une rampe de lancement pour leur avenir professionnel. Pour cela, elle promeut son dispositif CEP TOUR qui est de passage demain dans l'agglomération orléanaise. Décryptage :

Qui n’a jamais rêvé de changer de job pour une autre vie ? Selon une étude du cabinet de conseil Robert Half publiée en janvier 2016, près de 6 salariés français sur 10 jugeaient très probable qu’ils chercheraient un nouvel emploi dans les 12 mois à venir. Toujours selon le rapport, seules 8% des personnes interrogées assuraient n’avoir aucune envie d’aller voir si l’herbe était plus verte ailleurs. Mais passer le cap est très compliqué pour beaucoup. En effet, selon une autre étude menée par OpionWay et l’Afpa deux ans plus tôt, 94% des interrogés jugeaient une reconversion « difficile ». 

FONGECIF est là pour vous aider 

C’est là que le bus FONGECIF entre en jeu. Il propose CEP (Conseil en évolution professionnelle), un dispositif ouvert à tous les actifs, en poste ou non, qui souhaitent changer de voie professionnelle. Pour ce faire, le bus traverse toute la région Centre et propose par le biais de cinq conseillers une aide gratuite, confidentielle et sans inscription. 

Pour y prendre part, il vous suffit de vous rendre près du bus qui est stationné dans une des 6 villes étapes et de poser les questions qui vous taraudent. Cinq conseillers, qui sont impliqués sur le bassin de la région, se tiennent à votre disposition pour y répondre durant toute la journée. Ils vous accueilleront sur le parking d’Auchan Olivet entre 10h et 19h le 2 novembre, puis le samedi 4 novembre sur le parking Auchan Saint Jean-de-la-Ruelle aux mêmes horaires. Puis il prendra la direction de Tours les 7 et 9 novembre et Chartres le 14 novembre prochains. Plus d’infos sur le site : monceptour.com 

Stand CEP Tour devant le bus / FONGECIF

Des expériences qui ont déjà porté leurs fruits 

Plusieurs personnes ont eu recours au CEP Tour pour réaliser leur reconversion professionnelle. C’est le cas d’Aline, 28 ans, qui est passée de conseillère clientèle en centre d’appels en 2009 à un métier qui répondait plus à ses attentes en matière de création, production et fabrication. Grâce à l’aide de FONGECIF, elle a pu être accompagnée dans le montage financier de son projet de formation.

Désormais, elle vient de terminer un CIF (Congé individuel de formation) en tant que « conducteur installation machines automatisées » à l’AFPA de Blois. L’entreprise qui l’a accueillie en stage veut désormais l’embaucher. Elle est aussi sollicitée par les agences d’intérim.

I