Insolite

Coronavirus : la Chine subit un boom des divorces après le confinement

18 mars 2020 à 16h25 Par A.L.
De nombreux couples chinois se précipitent dans les bureaux d'enregistrement de divorce.
Crédit photo : Pixabay

Le mardi 17 mars à midi, la France est entrée en phase de confinement. Et alors que certaines régions de Chine commencent à lever ces mesures très strictes, les registres de plusieurs villes de l'Empire Céleste affichent un nombre de demandes divorce sans précédent.

Non ce n'est pas une blague. Quelques semaines avant la France, la Chine imposait à ses habitants de rester enfermés chez eux pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus qui ne cesse actuellement de faire des victimes dans le monde entier, et surtout en Europe. Pourtant, en Chine où une partie de la population est confinée depuis six semaines, les divorces se multiplient. Selon le journal chinois Global Times, les autorités constatent une hausse des demandes de divorce liée à ces mesures strictes de confinement. "Le taux de divorce a considérablement augmenté depuis l’épidémie de coronavirus", a expliqué à la presse Lu Shijun, le responsable de l’état civil de Dazhou dans la province du Sichuan où 300 couples ont demandé un rendez-vous en vue d’un divorce, depuis le 24 février.

Les bureaux d'enregistrement de divorce pris d'assaut 

Le responsable du registre des mariages explique notamment que les longues périodes passées ensemble dans des petites surfaces poussent les couples à se disputer pour des choses insignifiantes. D'autres attribuent néanmoins ce pic soudain à la fermeture des services administratives au plus fort de l’épidémie qui aurait entraîné le report de nombreuses demandes. Résultat : des quotas sont mis en place chaque jour pour faire face à la demande massive. Mais heureusement, certains couples ne vont pas jusqu'au bout de leur idée. Ainsi, des amoureux prêts à en finir pendant la quarantaine regrettent leur geste durant leur audience de divorce et décident de se remarier une fois leur certificat de divorce imprimé. Ah...l'amour !