Covid-19 : le syndicat UNSA opposé à une fermeture des écoles

VIBRATION
Les contaminations sont en augmentation depuis le 1er janvier chez les moins de 9 ans.
Crédit: Pixabay

14 janvier 2021 à 5h00 par Guillaume Pivert

Le Premier ministre Jean Castex doit annoncer ce soir de nouvelles mesures pour faire face à l'épidémie de Covid-19, alors que le nombre de cas dans les écoles primaires est en forte augmentation.

Faut-il fermer les établissements scolaires pour limiter la propagation du coronavirus, comme c’est déjà le cas en Allemagne et au Royaume-Uni ?


Entre le 2 et le 8 janvier, le taux de positivité des moins de 9 ans atteint les 10%. Selon une étude de l’Ecole polytechnique de Zurich, la fermeture des établissements scolaires permettrait de faire chuter la circulation virale de 21,6%. Interrogé, mercredi 13 janvier, sur la question, Jean François Delfraissy, le président du Conseil scientifique s’est pourtant prononcé en faveur de l’ouverture des écoles. Un point de vue partagé par Frédéric Marchand, secrétaire général du syndicat UNSA Education.


 


Écouter le podcast


 


Frédéric Marchand affirme qu’il faut « trouver un équilibre entre protection des populations et ouverture des écoles ». Il évoque un renforcement des protocoles sanitaires et notamment de la désinfection des locaux. Le secrétaire général UNSA Education n’est pas favorable à la fermeture des cantines pour limiter la circulation du virus.


 


Écouter le podcast


 


Pourtant les craintes sont nombreuses parmi les personnels de l’Education Nationale. Pour tenter d’y répondre, leur ministre Jean-Michel Blanquer a promis un million de tests en milieu scolaire ce mois-ci. Pour la vaccination, en revanche, ça ne sera pas avant plusieurs mois, comme le confirme Frédéric Marchand.


 


Écouter le podcast


 


« Plutôt ça se fera, mieux ce sera » résume Frédéric Marchand, rappelant que l’ordre de vaccination est « logique », malgré des personnels de l’enseignement très exposés au virus.