COVID : Les assistantes maternelles peuvent finalement garder les enfants

VIBRATION
La fin d'une feuilleton qui a semé le doute chez les parents potentiellement concernés
Crédit: CC0

2 avril 2021 à 14h06 par Maud Tambellini

La nouvelle va sûrement rassurer de nombreux parents d'enfants en bas âge. Pour les trois prochaines semaines, les assistantes maternelles auront le droit de travailler.

C’est un cafouillage dont de nombreux parents se seraient bien passés. Pour freiner la circulation du coronavirus dans notre pays, le chef de l’État a annoncé mercredi soir la fermeture des crèches et des écoles pour trois semaines. Quatre semaines pour les collèges et les lycées.


Le lendemain, le gouvernement a précisé que les centres de loisirs seront aussi fermés. Et en soirée tombe une nouvelle inattendue ; les assistantes maternelles ne pourront pas travailler, pour s’aligner sur les crèches.


La décision est d’autant plus inattendue que lors du premier confinement, ces dernières avaient eu le droit de continuer à garder des enfants. Elles avaient même eu dérogation d’en accueillir plus qu’habituellement.


Finalement, en fin de soirée hier soir, on apprend que le cas des assistantes maternelles n’est pas encore tranché.


Une longue journée de réflexion


S’en suivra ce vendredi des réunions avec les syndicats de la profession, des nœuds aux cerveaux des parents concernés qui imaginent déjà des solutions de recours. Au final, les assistantes maternelles auront bien le droit de continuer à garder les enfants.


Ces dernières auront le choix. Et si elles souhaitent ne pas travailler, elles seront indemnisées comme lors du premier confinement.