Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Dans l’Yonne et la Nièvre, de nombreux secteurs recrutent

12 mai 2021 à 07h30 Par Etienne Escuer
Les besoin en main d'oeuvre sont particulièrement importants dans le secteur de l'agriculture.
Crédit photo : Pixabay - Image d'illustration.

L’enquête annuelle de Pôle Emploi montre sur les besoins en main d’œuvre, une hausse des intentions d’embauche en 2021.

Des besoins en main d’œuvre dans l’Yonne et la Nièvre, malgré la crise sanitaire ! Selon une enquête menée par Pôle Emploi, qui interroge chaque année plusieurs milliers d’entreprises, les intentions d’embauche sont en hausse en 2021 dans ces départements. « C’est une bonne nouvelle pour les demandeurs d’emploi », confie Yves Hutin, directeur territorial Pôle Emploi Yonne-Nièvre. « Par rapport à 2019, on enregistre une hausse assez significative de 4% dans l’Yonne, tandis que la Nièvre est à l’équilibre. Il y a plus de 5 100 intentions d’embauche dans la Nièvre, plus de 10 000 dans l’Yonne. »

Écouter le podcast

Viticulture, restauration, aide à domicile, etc.

L’Yonne et la Nièvre comptent aujourd’hui 41 000 demandeurs d’emplois, sur l’ensemble des deux départements. Avec le déconfinement, certains secteurs comme l’hôtellerie-restauration recherchent bien évidemment du personnel. Des emplois sont à pourvoir aussi dans d’autres domaines. « On a une forte augmentation des intentions d’embauche dans le commerce et les services », poursuit Yves Hutin. « Viticulture, agent d’entretien, employé de libre-service, aide à domicile, aide-ménagère, mais aussi tout le secteur de l’industrie. » Et ce, peu importe l’âge et le niveau de qualification, selon le directeur territorial Pôle Emploi.

Écouter le podcast

Certains de ces secteurs recherchent du personnel depuis des années, et la crise sanitaire n’a parfois fait qu’accentuer des difficultés de recrutement. « C’est le cas des métiers du soin en général, comme aide-soignant ou aide à domicile, qui recrutent assez massivement », confie Yves Hutin. « Les métiers de transporteur routier ou du BTP étaient aussi déjà sous tension avant la crise sanitaire. »

Écouter le podcast

Pôle Emploi et la région Bourgogne-Franche-Comté proposent des formations pour ces métiers qui peinent régulièrement à recruter. Plus que des compétences techniques, Yves Hutin insiste sur l’envie et l’importance du savoir-être, essentiels pour ces emplois. A noter que des ressources sont aussi mises à disposition des demandeurs d’emploi et des employeurs, comme la plateforme 1jeune1solution.