Info locale

Indre-et-Loire : la justice demande la suppression de 13 compteurs Linky

31 juillet 2019 à 05h53 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : wikipédia

La loi a été respectée. A Tours, 13 particuliers ont obtenu gain de cause au tribunal de grande instance. Elles font partie des 121 personnes qui avaient déposé un référé pour s’opposer à la pose d’un compteur Linky à leur domicile. A la différence que ces personnes ont réussi à se les faire retirer.

Une victoire pour les anti-compteurs Linky. En Indre-et-Loire, le tribunal de grande instance de Tours a demandé le retrait de ces appareils chez 13 particuliers pour raisons médicales. 108 autres dossiers ont été rejetés. Selon France 3 Centre-Val de Loire, le tribunal a admis pour l’un de ces cas, un enfant de 7 ans domicilié à Tours, que son état de fatigue chronique et ses difficultés de sommeil « pouvaient être en rapport au compteur Linky ». Pour rappel, le compteur Linky permet à Enedis de mesurer en permanence la consommation du compteur et de la facturer sans avoir besoin de déplacer ses agents sur place. L’appareil fait l'objet de controverses récurrentes depuis son déploiement il y a 4 ans.