Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

"J’ai droit à des déferlements de haine" : Vianney répond aux critiques sur The Voice

26 avril 2021 à 16h10 Par A.L.
Vianney critiqué dans "The Voice".
Crédit photo : Capture d'écran Instagram @vianneymusique

Membre du jury dans la saison 10 de The Voice diffusée sur TF1, Vianney est la cible de nombreuses critiques. "Ça blesse mes proches", vient-il de déclarer.

Déjà 10 ans que The Voice rythme les samedis soirs des téléspectateurs sur TF1 ! Et si pour cette dixième saison, Lara Fabian et Pascal Obispo, présents l’année dernière, n'ont pas rempilé, Marc Lavoine et Amel Bent ont repris leur fauteuil respectif aux côtés de Florent Pagny - de retour dans l’émission après trois ans d’absence. Pour les accompagner, les téléspectateurs ont pu découvrire Vianney, nouveau coach arrivé au lancement de la saison 10.

Et si l'interprète de N'attendons pas avait confié il y a quelques mois être "excité à 95%" par cette nouvelle aventure, il déplore aujourd'hui les nombreuses critiques auxquelles il doit faire face. En effet, le plus jeune coach de l'histoire du télé-crochet s'attire souvent les foudres des téléspectateurs.

"Ça blesse mes proches"

L'attitude de Vianney est très régulièrement commentée, notamment son hyperactivité. "J'ai ça depuis tout petit, depuis l'école primaire, je n'aime pas rester assis trop longtemps. C'est comme ça. J'aime bien bouger. Dans la vie pareil", a-t-il déclaré. Le chanteur s'est d'ailleurs confié dans les colonnes du magazine Psychologies, évoquant "les déferlements de haine sur Twitter" dont il est victime depuis qu'il est dans The Voice.

"Je n'ai jamais prêté attention aux vents contraires, et en cas de coup dur, je sais que je peux tenir", a lâché l'artiste de 30 ans. "Ça blesse mes proches, mon équipe. Moi pas. J'ai décidé que je n'en avais rien à faire. C'est comme si la vie me glissait dessus : j'ai du mal à me rappeler de moments où je n'étais pas bien. Ou alors ils n'ont pas duré. Quand quelque chose ne va pas, je change de capJe me suis toujours donné cette liberté : dire stop, penser à moi, réorienter", a-t-il conclu. Une belle façon d'affronter la vie !