Journée de la contraception : les femmes délaissent la pilule

VIBRATION
Crédit: Pixabay

26 septembre 2018 à 8h10 par Lucie Claussin

Ce mercredi 26 septembre est la journée mondiale de la contraception. L'occasion de faire le point sur un moyen de contraception de plus en plus délaissé en France.

Aujourd’hui est la journée mondiale de la contraception. L’occasion de noter un fait en France qui se repend de plus en plus : le désintéressement des femmes pour la pilule. Selon les chiffres de 2016 du Baromètre Santé Contraception, 45 % des femmes entre 15 et 49 ans prenaient la pilule en 2010, contre seulement 36,5 % en 2016. En cause notamment : les hormones et la peur qu’elles suscitent. Beaucoup de femmes ne veulent pas ou plus prendre un traitement alors qu’elles ne sont pas malades et redoutent les effets secondaires trop fréquemment observés. Certains spécialistes parlent même d’une «crise de la pilule». Les femmes en majorité, se tournent vers des moyens de contraception moins chimiques.