Kaamelott – 1er volet : "il faut protéger ses petits secrets"

VIBRATION
Alexandre Astier, roi Arthur multi-casquettes sur Kaamelott - Premier volet, a répondu à nos questio
Crédit: Regular

20 juillet 2021 à 8h00 par Iris Mazzacurati

10 ans qu'on l'attendait, depuis la fin de la saison 6 de la série Kaamelott et de multiples reports dus à la pandémie : le Roi Arthur et ses bras cassés de la table ronde sont de retour. Cette fois-ci au cinéma. On avait plein de questions autour du film, alors on est allé les poser à Alexandre Astier...

10 ans d’attente, de rumeurs, de faux espoirs et de beaucoup de conjectures... Pourquoi tant de mystère ? Le réalisateur, acteur, scénariste, compositeur et encore bien d’autres choses, Alexandre Astier nous explique :

Écouter le podcast

Bon ben, nous voilà bien avancés... d’autant que des surprises, il y en a dans ce Kaamelott – Premier volet à commencer par la présence au casting du roi de la pop anglaise, Sting dans le rôle de Horsa, l’envahisseur Saxon. Comment l’ex leader du groupe Police s’est retrouvé là ?! Réponse :

Écouter le podcast

Et de l’exigence en matière de comédie, Alexandre Astier en a. Une exigence du rythme, de la bonne phrase et du bon geste au bon moment qui empreint tout le travail de ce passionné de musique, jusqu’à comparer ses scénarios et sa direction d’acteurs à une partition musicale :

Écouter le podcast

Dans Kaamelott – Premier volet, tout le casting original est au rendez-vous : des amis de la première heure (Franck Pitiot (Perceval), Jean-Christophe Hembert (Karadoc)) aux seconds rôles les plus prestigieux (Alain Chabat, Christian Clavier, Antoine de Caunes, Géraldine Nakache... auxquels se sont rajoutés Guillaume Gallienne et Clovis Cornillac).

Et dans cette distribution hors norme, le père et les enfants d’Alexandre Astier ou quand l’expression « la grande famille du cinéma » prend tout son sens. Mais pourquoi ? Parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même, et ceux qui nous ressemblent ?

Écouter le podcast

Tout grand fan de Kaamelott finit par faire sienne une des expressions de la série... de "C’est pas faux..." à "On en a gros !" en passant par "j’pourrai vous tuer... de chagrin !"... Alexandre Astier, lui, c’est encore autre chose...

Écouter le podcast

Parmi les fans qui attendent la sortie de Kaamelott – Premier volet avec impatience : Thomas Pesquet. L’astronaute français aurait embarqué dans l’espace tous les épisodes de la série pour s’occuper en cas de temps libre. Problème : il sera encore à bord de l’ISS, à 400km d’altitude, quand le film sortira ce mercredi 21 juillet. Qu’à cela ne tienne, les fans de Kaamelott et de Thomas Pesquet ont lancé une pétition pour que l’astronaute puisse visionner le film en avant-première depuis la station spatiale. Une initiative qui a fait beaucoup de bruit et attiré une fois l’attention sur la saga du Roi Arthur, faisant - par là même - de Thomas Pesquet, un VRP de luxe pour Alexandre Astier...

Écouter le podcast

Alors que les places des avant-premières se sont arrachées (60 000 places vendues en 24h), Kaamelott – Premier volet sort – enfin - au cinéma ce mercredi 21 juillet. Et vous, serez-vous dans la salle ?



Kaamelott – Premier volet, au cinéma mercredi 21 juillet