L’inquiétude grandit pour les salariés d’Arjowiggins

VIBRATION
Crédit: Google Maps

21 mars 2019 à 9h23 par Alicia Mechin

Coup de massue pour les salariés d'Arjowiggins. Le tribunal de commerce de Nanterre ne les a pas rassurés après l'audience ce mercredi 20 mars.

Une nouvelle audience était en effet programmée ce mercredi, pour examiner l’offre du repreneur potentiel, le Norvégien Terje Haglund. Mais le tribunal de commerce de Nanterre ne s’est pas montré rassurant à l’issue de l’audience. Il n’aurait, en effet, pas été convaincu par l’offre du scandinave Lessebo Papers.

Les salariés d'Arjowiggins ont alors demandé un délai supplémentaire afin de laisser le temps à Lessebo de paufiner un peu plus son dossier. Le tribunal doit rendre sa décision le 26 mars prochain. S’il venait à refuser totalement ce dossier, l’usine de Bessé-sur-Braye et ses 568 salariés pourraient alors être menacés, et celle de Saint-Mars-la-Brière pourrait subir d’importantes coupes dans ses effectifs.

I