Le Berrichon Rémi Camus alerte sur la pollution des océans

VIBRATION
Rémi Camus a descendu le fleuve Mékong à la nage en 2013.
Crédit: Rémi Camus (DR)

21 janvier 2021 à 6h00 par Guillaume Pivert

Après avoir bouclé un tour de France à la nage, l'aventurier va rallier cet été la Corse et le continent.

C’est un nouveau défi de taille qui attend Rémi Camus. Le natif de Bourges âgé de 35 ans va rallier à la nage et sans assistance Calvi et Monaco l’été prochain.

Ce n’est pas la première fois qu’il se lance dans une telle aventure. En 2011, cet ancien maître d’hôtel plaque tout après la lecture d’un livre. Il traverse l’Australie en courant (5400 kilomètres) « pour rencontrer des aborigènes et me prouver que j’étais plus qu’un serveur ». C’est là aussi avoue-t-il « qu’il a compris la rareté de l’eau ». Deux ans plus tard, il descend le fleuve Mékong en Asie en hydrospeed. « Une vraie poubelle » confie-t-il. Il y a trois ans, celui qui a remporté le jeu télévisé Wild, se lance dans un Tour de France à la nage, de Dunkerque à Monaco. Une aventure sportive mais aussi militante pour alerter sur la pollution des océans. 

 

Écouter le podcast

 

« On a un écosystème magnifique à préserver,» alerte Rémi Camus, qui résume simplement : « si l’océan meurt, on meurt ». Et pour bien saisir l’urgence, le Berrichon rappelle que chaque seconde, « 634 tonnes de déchets finissent dans la mer dans le monde ». Pour éveiller les consciences, il va à la rencontre du public, sur les plages ou dans les écoles. Et ce qu’il y entend a tendance à le rassurer pour l’avenir.


Écouter le podcast

 

Début 2021, Rémi Camus devait mener une expédition scientifique au Groenland, annulée en raison de la crise sanitaire. Il devrait toutefois pouvoir traverser la Méditerranée à la nage et sans assistance cet été. Un défi sportif, évidemment mais aussi à visée scientifique.

 

Écouter le podcast

 

Rémi Camus mène aussi un autre combat. Il est depuis quelques années le parrain de l’association française du syndrome de Lowe, une maladie génétique.

I