Info locale

Le Mans : une maison de poupées sexuelles a ouvert en janvier

12 février 2019 à 11h58 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : wikipédia

C’est un phénomène bien connu au Japon, en Chine ou encore en Russie : des maisons closes de poupées. Ce genre d’établissement vient de faire son apparition fin janvier au Mans. Il s’agit du deuxième établissement du genre sur le territoire français.

On les appelle poupées sexuelles ou « sex dolls ». Elles ont été créées pour les hommes parfois esseulés. Présente en Europe en 2017, et depuis un an en France avec un premier établissement dans la capitale, une maison close de poupées de silicone grandeur nature vient de faire son apparition, selon le Maine Libre, à la fin du mois de janvier au Mans. L’établissement propose à ses clients des relations sexuelles tarifées avec ce type de poupées.

Lors de son apparition à Paris, plusieurs élus s’étaient insurgés contre l’existence de ce type de lieu et contre le vide juridique exploité par les gérants de ces sociétés. A l’époque, l’établissement avait été déclaré au registre de commerce en tant que maison de jeux. La question qui se pose désormais est plus d’ordre moral. Comme le disait une source policière à propos de la maison close parisienne à nos confrères du Parisien, « pénalement, on ne peux pas accuser un homme de viol sur une poupée. C’est à peu près comme si une femme portait plainte contre un godemiché ».