Le port du masque prolongé jusqu’au 16 janvier dans la métropole d’Orléans

VIBRATION
Les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros.
Crédit: Pixabay

15 décembre 2020 à 12h29 par Guillaume Pivert

Les personnes de moins de 11 ans, les joggeurs et cyclistes sont dispensés.

La mesure était censée prendre fin jeudi. Finalement, la préfecture du Loiret a décidé de prolonger jusqu’au 16 janvier prochain l’obligation du port du masque en extérieur sur tout le territoire de la Métropole d’Orléans (voir ci-dessous). La préfecture invoque une circulation accrue du virus dans le département et qu’une « hausse des contaminations et consécutivement un afflux important de patients seraient de nature à détériorer significativement les capacités d’accueil du système médical du département ».


Selon la préfecture, le taux d’incidence est de 134,4 pour 100 000 habitants en semaine 50 dans le département (largement supérieur au seuil d’alerte fixé à 50 pour 100 000). Une situation encore moins favorable à Orléans avec un taux d’incidence à 152,4. 


Les conséquences de cette circulation du virus, précise l’arrêté, « s’intensifient depuis quelques semaines, le département comptant 26 personnes en réanimation pour Covid et 60 hospitalisations conventionnelles, pour une grande partie prises en charge à Orléans ».


Ainsi, jusqu’au 16 janvier, le port du masque est obligatoire en extérieur pour toutes les personnes de plus de onze ans à l’exception des joggeurs et cyclistes, mais aussi des personnes handicapées sur présentation d’un certificat médical. Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros.


 


Les communes d’Orléans Métropole :


Boigny-sur-Bionne, Bou, Chanteau, La Chapelle-Saint-Mesmin, Chécy, Combleux, Fleury-les-Aubrais, Ingré, Mardié, Marigny-les-Usages, Olivet, Orléans, Ormes, Saint-Cyr en Val, Saint-Denis en Val, Saint-Hilaire-Saint-Mesmin, Saint-Jean de Braye, Saint-Jean de la Ruelle, Saint-Jean le Blanc, Saint-Pryvé-Saint-Mesmin, Saran et Semoy.