Loiret : la justice donne raison à Semoy dans l’affaire des compteurs Linky

VIBRATION
Crédit: Wikimedia Commons

11 février 2019 à 7h21 par Charles Perrin

Le tribunal administratif d'Orléans a rejeté un recours initié par Enedis, dirigé contre une délibération du conseil municipal de Semoy, dans le Loiret ⬦

Plusieurs villes mènent un combat contre l’installation de compteurs électriques Linky sur leur territoire ! L’une d’entre elles, Semoy, dans le Loiret, vient de remporter une bataille ! Dans une décision rendue récemment, le tribunal administratif d’Orléans a rejeté un recours initié par Enedis, dirigé contre une délibération du conseil municipal de la commune.

Selon La République du Centre, la municipalité avait émis de sérieuses réserves en mai 2018 quant à ces fameux compteurs. Notamment sur les effets de l’appareil sur la santé des habitants. Il avait donc été décidé de respecter le choix des consommateurs, libres de s’opposer à l’installation du compteur Linky.

I