Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Loiret : trois activistes climat non-violents jugés à Orléans la semaine prochaine

03 septembre 2019 à 16h24 Par Benoit Hanrot
Action de décrochage du portrait présidentiel à la mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle
Crédit photo : ©ANV-COP21

Un geste de colère qui pourrait leur coûter très cher. En mars dernier, 13 militants d’ANV-COP21 ont décroché un portrait d’Emmanuel Macron à la mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle. Mais cette action vaut aujourd’hui pour trois d’entre eux une comparution devant la justice.

Trois activistes climat non-violents de l’association ANV-COP21 seront jugés à Orléans le 13 septembre prochain. Ces jeunes passeront devant le tribunal de Grande Instance pour avoir décroché le portrait présidentiel à la mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle le 2 mars dernier. Cette action avait pour but de laisser le mur de la municipalité aussi vide que l’est « la politique climatique et sociale du gouvernement, dénoncer l’écart entre les beaux discours d’Emmanuel Macron et ses actes ».

Sauf que pour ce geste, la mairie de la commune loirétaine a porté plainte. S’en sont suivies des gardes à vue et des perquisitions. Trois activistes sont aujourd’hui dans le collimateur de la justice et risquent 5 ans de prison et 75 000€ d’amende pour ces faits. Une importante mobilisation est prévue le jour du procès. Elle est prévue le 13 septembre à partir de 8h au tribunal d’Orléans situé 7 rue des Huguenots. Au programme de cette journée : des animations, des conférences, une formation à l’action non-violente et quelques temps-forts avec les prévenus.