Maine-et-Loire : un arbitre frappé par un joueur en fin de rencontre

VIBRATION
Crédit: Illustation d'un arbitre de touche / Pixabay

30 octobre 2017 à 5h58 par Benoit Hanrot

Climat délétère dimanche 29 octobre au stade Marcel-Nauleau, dans les Hauts de Saint-Aubin. À l'issue d'une rencontre de football amateur, l'arbitre a été pris à partie par un joueur qui l'a frappé au visage. Une plainte au commissariat devait être déposée dans la soirée. Récit :

Nous sommes dimanche après-midi. Le coup de sifflet vient de retentir au stade Marcel-Nauleau lors de la rencontre opposant l’Athletic Club d’Angers Haut de Saint-Aubin au Football Club de Longuenée en Anjou. La rencontre s’est soldée par une victoire des visiteurs sur le score de trois buts à deux mais l’ambiance est ailleurs. Tout va dégénérer lors d’une explication entre deux protagonistes. 


Joueur convoqué, arbitre agressé 


Durant la rencontre, un joueur n’a pas eu le comportement exemplaire. L’arbitre décide alors de le convoquer une fois la rencontre terminée pour lui faire la leçon. Mais ce dernier n’apprécie pas les remontrances et porte un coup de poing au visage de médiateur. En cause : une action litigieuse durant laquelle les visiteurs ont marqué alors que leurs adversaires étaient afférés autour d’un joueur blessé. 


L’individu mis en cause a été placé en garde à vue. Âgé de 38 ans, sa perte de sang-froid pourrait lui coûter cher, d’autant qu’au moment de l’agression, l’arbitre était toujours dans son rôle, et donc investi d’une mission de service public. Ce qui constitue une circonstance aggravante de violences. 


Il ne fait pas bon être arbitre en ce moment en Maine-et-Loire

Ce nouvel incident fait tâche dans le paysage ligérien. Mercredi déjà, la commission de discipline du District du Maine-et-Loire de football a sanctionné quatre joueurs du club de l’AC Belle-Beille.
L’un d’eux a été suspendu pour deux ans en raison de son implication dans une série d’incidents survenue lors d’un match contre les Aiglons durtalois le mois dernier. L’arbitre de la rencontre avait notamment reçu une claque.