N’attendez plus l’addition, payez au restaurant avec un QR code et votre smartphone

VIBRATION
Dans les restaurants partenaires, un QR code permettra de consulter le menu, de commander, mais auss
Crédit: CC BY Sharon Hahn Darlin

15 avril 2021 à 7h15 par Iris Mazzacurati

Payer votre repas via un QR code et votre smartphone, ce sera possible dans certains restaurants dès leur réouverture grâce au système imaginé par une start-up parisienne, Sunday.

Pour Victor Lugger co-dirigeants de Sunday, « dans trois ans, le monde entier paiera de cette manière au restaurant ». Le concept simplifie tellement la vie, que l’avenir pourrait bien leur donner raison.

Comment ça marche ? Dans les restaurants partenaires, Sunday associe à chaque table, un QR code à partir duquel il est possible de consulter le menu, de commander, mais aussi de payer son addition en fin de repas, sans attendre que le serveur débordé puisse s’occuper de vous. Et fini les divisions à la Murielle Robin, chacun pourra payer la part qu’il souhaite. Il sera aussi possible de laisser un pourvoir et de recevoir son reçu, directement pas mail.

Le procédé a été testé sur 100 000 tables (environ 480 000 clients) entre les deux confinements, et le résultat semble sans appel : « les tables tournent 15 minutes plus vite, le staff a 40 % de pourboire en plus et le ticket augmente de 10 % », assure Victor Lugger à nos confrères du Parisien-Aujourd’hui en France.
Un gain de temps pour tous, clients, comme restaurateur, mais une sociabilité, une humanité qui prend un sacré coup dans l’aile...

Autre petit plus pour les restaurateurs, ce système de paiement serait moins cher que le règlement par carte bancaire : pas de frais d’installation, pas d’engagement, la start-up ne se rémunérant qu’à la commission sur les transactions.

Sunday rejoint ce jeudi 15 avril d’autres acteurs du paiement par smartphone, tel que Billee ou Maakyo et commence son déploiement en Espagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Il sera disponible en France dès que les restaurants rouvriront, mi-mai, si tout se passe bien.