Négociation des droits TV de la Ligue 1 : Canal+ perd en première mi-temps

VIBRATION
Pour le moment, Canal+ ne pourra pas renégocier le lot avec 20% des matchs de championnat de France.
Crédit: Pexels

12 mars 2021 à 8h10 par Virgil Bauchaud

Non, la LFP n'a pas l'obligation de remettre sur le marché les 20% des matchs de Ligue 1 détenus par Canal+. La justice vient de débouter la chaîne, qui compte faire appel.

Le conflit des droits TV qui agite le football français va t-il se terminer ? Ce jeudi, le tribunal de commerce de Paris a débouté Canal+. La justice donne donc raison à la Ligue de Football Professionnel dans ce dossier. La chaîne cryptée souhaitait renégocier un lot de matchs qu’elle détient avec 20% des matchs. Obtenus pour 332 millions d’euros par an, elle considère que ce tarif de droits TV, négocié à l’époque, est aujourd’hui trop élevé au regard du fiasco de Mediapro.

Il y a quelques semaines, les 80% restants de matchs de Ligue 1 et de Ligue 2 avaient été remis sur le marché. Insuffisant pour Canal+, qui souhaitait donc revoir tous les prix. La chaîne compte faire appel de la décision du tribunal de commerce de Paris.

En attendant, elle peut compter sur l’intégralité des droits télé des championnats de France, dont certains matchs sont sous-licenciés à Bein Sports. Pour cette fin de saison, Canal avait déboursé plus de 600 millions d’euros pour s’offrir la diffusion des rencontres. Bien loin des 1,2 milliards initialement promis par Mediapro.