Nevers : nouvelle manifestation pour le climat, dimanche 9 mai

VIBRATION
De nombreuses associations écologistes appellent à une marche pour le climat, dimanche 9 mai.
Crédit: Alternatiba

4 mai 2021 à 5h30 par Etienne Escuer

De nouvelles marches pour le climat, des « marches d'après », sont organisées un peu partout en France, ce dimanche 9 mai.

Alors que la loi Climat et résilience doit être votée solennellement ce mardi 4 mai à l’Assemblée nationale, avant de prendre la direction du Sénat, de nouvelles marches pour le climat sont prévues dimanche 9 mai. Ces dernières semaines, l’exécutif et les députés ont détricoté le texte proposé par la convention citoyenne pour le climat, plus ambitieux à l’origine. Emmanuel Macron avait pourtant assuré qu’il serait adopté tel quel.

« Une couche de peinture verte sur les politiques climatiques déjà en place »

Le revirement de l’exécutif passe mal auprès des militants écologistes. « Les mesures de la convention citoyenne devaient être reprises sans filtre. Mais on est plutôt passé aux "100 filtres" », ironise Wilfried Gay, militant Alternatiba ANV Cop 21 à Nevers. « La majorité a juste gardé le squelette en enlevant toute la chair. On peut appeler ça une mascarade démocratique. » Selon lui, la loi n’ira pas assez loin et ne permettra pas d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2030. « C’est une couche de peinture verte sur les politiques climatiques déjà en place, avec quelques mesures symboliques vides de sens », résume Wilfried Gay.

Écouter le podcast

Chez les militants écologistes, on salue tout de même quelques dispositions, comme l’élargissement de la prime à la conversion pour l’achat d’un vélo électrique, ou les repas végétariens hebdomadaires dans la restauration collective. Mais le texte ne va pas du tout assez loin. « Ça ne passe pas le seuil d’un texte de rupture nécessaire pour déclencher l’accélération de la transition écologique », confie Wilfried Gay. « Il y a un moratoire sur les zones commerciales, mais le e-commerce, dont fait partie Amazon, n’est pas compris dedans. » Autre exemple invoqué par le militant Alternatiba ANV Cop 21 : le transport aérien. « Il était prévu de supprimer les lignes intérieures sur un trajet de 4h30 qui pouvait être fait en train. Ils ont réduit à 2h30, donc ça ne concerne plus beaucoup de lignes aériennes qui peuvent être supprimées », explique Wilfried Gay.

Écouter le podcast

A Nevers, plusieurs associations (Collectif 58 pour le Climat, Mouvement de la Paix, Aves, ANV-Cop21 / Alternatiba, France Insoumise, PCF, FSU, etc.) donnent donc rendez-vous ce dimanche 9 mai à 15h, près du terrain de pétanque route des Saulaies, pour cette « marche d’après ». Le dernier rassemblement avait réuni 250 personnes.

I